01 janvier 2011

Décembre 2010 : Noel et mariage en Angleterre

___________



Après une première nuit chez Marc et Alix (photos perdues par fausse manoeuvre), nous dormîmes la deuxième nuit chez Babette et Jean Noël (parents de Elodie) dont le haras (superbe sous la neige) avait pour nous le grand intérêt d'être à 100 km de Calais où nous avions réservé un passage en ferry à 11H le lendemain.


Nous avons été impressionné par le gigantisme des zones attribuées aux ferrys et à leur superbe organisation. C'était la tempête sur la Manche et la traversée fut assez difficile pour nos estomac













Le "cottage", à 20 m de l'hôtel-manoir que nous partageâmes avec les Lyonnais pendant notre séjour anglais.












Nous passâmes pas mal de temps à table parfois à l'extérieur et souvent chez Claire et Alan qui avaient beaucoup préparés à l'avance, mais du fait du nombre, certains mangeaient à la cuisine.






L'intérêt de l'hôtel, outre son confort,était qu'il servait des vrais petits déjeuners anglais (œufs brouillés-bacon, saucisse-haricots, ..;)dans des salles avec "bow-windows" grandioses donnant sur un beau parc.














Noël avec sa frénésie de distribution et d'ouverture des cadeaux (difficile d'avoir une photo non floue), puis le calme relatif d'une partie de Uno.















Et la grand-mère lisant "la caravane" (un grand cru de Morris-Goscinny) à deux de ses petits enfants.











Le lendemain, du fait du beau temps (mais froid) et du besoin de marcher, nous allâmes à Greenwich et de l'observatoire (la photo est prise à 5 mètres du fameux méridien), il y a une vue superbe sur Londres et lors de la ballade, nous rencontrâmes maints écureuils qui sont quasi apprivoisés du fait des miettes de pain que les enfants leur jettent.












Une visite à Londres s'imposait avec le petit parcours du combattant (le parlement, Big-ben, Westminter) et une tentative d'entrer chez "Harrods" pour le premier jour des soldes (Jeanne était aux anges, mais impossible d'entrer car c'est pire que le métro à 6H du soir. Le plus intéressant fut la halte déjeuner dans un vrai pub populaire.











et le soir de cette journée à Londres, ce fut un grand buffet où se retrouvaient les 2 familles des mariés.


























La fin de la célébration du mariage à St Georges Church et la sortie des "demoiselles d'honneur".

















Et, bien sur, la sortie des mariés sous les applaudissements








Une des photos de groupe (avec la famille du marié à droite et de la mariée à gauche).







Une vue de la salle du banquet avec la table des mariés









Un super orchestre folk nous fit danser comme dans Lucky Luke et tout le monde y prit beaucoup de plaisir









même si tout cela montait un peu à la tête de la demoiselle d'honneur








Blaise dansa un peu, mais préféra faire avec ses cousins des parties de billard américain.









Le lendemain du mariage, nous reprîmes le ferry à Douvres (mais sur une mer calme cette fois) et roulâmes sans trop de problème jusqu'à Gif sur Yvette (demeure de Yann et Elo) pour en repartir assez tôt (voir l'air ravi des enfants au petit déjeuner) pour rallier le Canton en soirée (avec un sacré brouillard depuis Issoire).


3 commentaires:

Anonyme a dit…

ce mariage avait l'air somptueux et très anglais!la campagne anglaise sous la neige est plutot belle comme la normandie...
bonne année à tous et bonne rentrée pour les élèves....
Françoise

sandra a dit…

Bonne année à tout le Gang ...
Dites moi, dans ce récit, il ne manque pas le début du mois de décembre ? c'est un peu abrupte comme démarrage.
En tout cas, la mariée avait l'air très belle mais surtout chapeau bas d'avoir tenu le décolleté sans manche, en Angleterre, fin décembre .... On a presque une impression de chaleur !
bises

Nicolas a dit…

Ca ne nous dit pas qui sont les mariés !