01 juillet 2010

Juin, encore un mois mi-fique, mi-raisin.

Encore un mois bizarre et, avec la « crise », le « temps assez pourri» et le « mondial de foot » , il fut catastrophique sur le plan touristique (notre chiffre d’affaire de juin est le quart de celui de l’année dernière).
Commençons par le commencement et donc par la soirée Magie qu’Olivier le prestidigitateur belge a l’habitude de nous offrir tous les 2 ans.D’habitude, sa tournée estivale le fait passer au Canton début Août, mais cette année (vu qu’il faisait son jubilée), sa tournée dure 6 mois et son passage était donc programmée début Juin. Faute de touristes, nous avons invité voisins et amis, ce qui fait que la soirée fut fort réussie.


Avec Claude, vu le calme plat sur le plan touristique, nous avions décidée de nous prendre quelques jours de vacances (d’un lundi à un vendredi, avec Jeanne absente car interne et Blaise allant dormir et manger chez les voisins) en réactivant le « Manouche ».

La météo du dimanche soir annonçait « pluie ininterrompue sur les 5 jours de la semaine à venir », ce qui forcément interpelle des vacanciers voulant faire des randonnées sur le Larzac et dormir en camping-car (ah, le bruit de la pluie sur le toit-tambour à 60 cm au-dessus du lit).

Comme nous ne pouvions pas décaler nos « vacances », nous sommes donc partis sous la pluie (en emportant 4 parapluies : 2 de bergers et 2 pliants pouvant être mis dans les sac à dos), avons visité La Couvertoirade) sous un déluge et passé la nuit à Ste Eulalie de Cernon (2 superbes cités templières).

En revenant de dîner au restau, nous fûmes un peu désespéré car nous avons constaté que le Manouche prenait l’eau au niveau du « grand lanternau ». Nous avons fait un « sauvetage de fortune » (étalement d’une bâche plastique en mettant, de plus, le camping-car en pente afin de faciliter l’écoulement d’eau sur le toit) et passé une nuit assez difficile (inquiétude sur la « réparation » et tambourinade ininterrompue).


A 7H du matin, l’idée générale était de repartir pour le Canton. Mais, oh miracle, la pluie cessât et, de ce fait, Claude pût monter sur le toit, sécher les interstices autour du lanterneau et y poser une couche de mastic (ce qui fit cesser la fuite).

Le camping-car étant de nouveau étanche, nous décidâmes donc de poursuivre nos vacances en continuant à faire le circuit « templiers et hospitaliers » jusqu’à Roquefort (ou nous visitâmes 2 caves : celle de « Papillon » et celle du « vieux berger », le nain des producteurs puisqu’il ne représente que 0,6% de la production). Ce soir la, nous allâmes dîner à Ste Affrique dans le seul restaurant faisant une dégustation comparée des 13 roqueforts (le « vieux berger » s’en sort très bien) et trouvâmes pour dormir un super endroit sur les berges de la Sorgue (et la pluie cessât).

Les jours suivants, nous descendîmes du Larzac pour visiter l’abbaye de Sylvanes et le château du Fayet, et terminâmes la journée en flânant dans la ville de Lodève avec sa superbe cathédrale.

Comme à notre habitude, nous montâmes dormir dans la montagne en posant le Manouche sur un parking isolé du monastère St Michel de Grandmont (superbe et calme absolu).

Le lendemain, ce fut recherche de champignons (on trouva 2 kg de cèpes en une heure), et ballade dans le cirque de Moureze (rochers ruiniformes).

Enfin, nous primes une journée de « bulles » au Lac du Salagou (ballade, baignade et lectures dans nos bons fauteuils).

Ces vacances sont évidemment, pour Claude et Luc, le temps fort de ce mois.


Mais il faut aussi féliciter Blaise qui, inscrit à la coupe du Conseil Général, termina en finale toutes catégories jeunes confondues battu par un « grand » ayant au classement 150 points de plus que lui. De plus, la compétition se déroulait à Bagnol sur Cèze, nous pûmes aller voir Chantal (la maîtresse de Dune qui est la mère de Filou) sur son terrain d’agility et Blaise pût faire 2 parcours (comme il faut courir à coté du chien, c'est l’humain qui se fatigue en premier).

Sur la photo, c’est « Chaussette » dans le slalom.


Juin est aussi le mois de l’anniversaire de Blaise (13 ans) qui fut dignement fêter une fois en famille et une autre fois avec ses copains.




Enfin, comme le principal cadeau de ses 13 ans est un chiot border-collie, nous nous sommes déplacés à Bourg St Andéol pour choisir Filou.


Après une heure d’observation sous la surveillance de "Dune", le choix est fait : Filou, le plus proche de la boule bleue, est celui avec la « pointe blanche » à droite (il y a continuité de blanc du collier à la patte avant droite)


3 commentaires:

Anonyme a dit…

BLAISE T'AS OUBLIE LE COIFFEUR

YANN

sandra a dit…

Pour Filou, vous pouvez passer voir les véto de bourg saint andéol ... ce sont des copains de promo ...
Pour le reste, je dirais, "vive la Normandie" qui n'a pas fait les frais du temps pourri de certains !
bises

Nicolas a dit…

Ca me fait penser qu'il faut que j'organise mes vacances (avec mon traditionnel passage de deux ou trois jours au canton...).