28 janvier 2007

Dans 2 semaines, on sera en train de charger le manouche

les nouvelles de la semaine passée ? tout progresse.

Pour le suivi de l'école de Jeanne et Blaise, aprés rencontre avec les "profs", tout baigne et l'organisation se met en place (scan des devoirs par un copain, envoi à l'adresse mail du Manouche, recherche d'un point WiFi au moins tous les week-end, chargement des devoirs à faire et renvoi des devoirs faits).


La liste "taches des choses à faire avant le grand départ" a un double comportement, d'une part on raye quelques lignes tous les jours, mais en même temps on rajoute des lignes pour des taches oubliées ou mal cernées (car découlant d'une tache effectuée).


Le soir, nous sommes plongé dans les guides touristiques pour essayer de cerner un peu le temps qu'il nous faut pour bien visiter, bien vivre et faire l'école. Le constat est impitoyable : 2 mois, c'est trop court. Ainsi, prévoir 3 semaines pour la descente de L'Italie avec une semaine pour chacun de nos spots (Toscane, Rome et Naples, le Vésuve et Pompéi), avec au retour une semaine pour déambuler dans Venise (nous y serons pour le week-end pascal) avec un rendez-vous avec les dauphins du Marinelant d'Antibes le dernier vendredi, cela fait trés court.


Parfois, on essaye d'estimer le nombre de kilomètres que va faire le Manouche. Pour cela, sur internet, on a abandonné Mapy franco-français pour prendre Michelin parfait pour l'Italie et la Grèce.


Encore, une photo du Manouche. L'intérieur avant qui permet de voir au premier plan le robinet de l'évier, la banquette face route (avec ceintures, pour les enfants) est avant la table (qui a une rallonge pour pouvoir diner à 5),et la cabine de "pilotage" avec ses sièges qui pivotent de 180° (génial). Sur la photo, le lit capucine est remonté suir ses vérins, ce qui donne de l'espace en hauteur.


L'avant de l'intérieur du Manouche



4 commentaires:

Franssoit a dit…

La pression monte ?

Nicolas a dit…

Le premier lien est râté.

jeanne a dit…

plus que douze jours!!!!!

Anonyme a dit…

ce que je cherchais, merci